1 logement

Au début d’Auroville, une personne pouvait prendre en charge une parcelle de terrain et construire sa maison selon les besoins de l’époque. Ceci n’est plus le cas. L’avenir d’Auroville (le groupe responsable du développement et des aménagements dans la ville) qui est chargé de mettre en œuvre le Plan directeur, délivre les permis de construire pour les nouveaux bâtiments. Désormais, seuls des logements collectifs sont autorisés dans la zone résidentielle et une réglementation sévère s’applique pour toute construction dans la « Ceinture verte ».
En raison de la pénurie actuelle, Auroville a du mal à loger tous les nouveaux arrivants qui viennent pour s’établir ici. Le Service du logement gère quelques petites maisons réservées pour les nouveaux arrivants mais la liste d’attente est longue.

 

1 logement Maison des jeunes en construction Citadines R 1


Il est très difficile d’obtenir la permission de construire une maison dans la Zone résidentielle mais des appartements deviennent disponibles dans les nouveaux complexes immobiliers.
Comme les logements ne sont pas gratuits, les nouveaux arrivants sont supposés fournir – selon leurs moyens - les capitaux nécessaires pour la construction d’un logement adéquat. Il faut cependant qu’ils sachent que le bâtiment ne va pas leur appartenir personnellement mais à la Fondation d’Auroville.
Etre résident d’Auroville n’implique pas avoir automatiquement droit à un logement gratuit.
Les nouveaux arrivants doivent déposer une certaine somme d’argent pour leur logement avant d’être acceptés comme auroviliens.

« À Auroville rien n'appartient à personne en particulier. Tout est propriété collective. A utiliser avec mes bénédictions pour le bien-être de tous. »                                     La Mère, 14 mai 1970