Auroville est un « laboratoire humain » ; sa raison d’être est fondée sur la vision de l’Evolution humaine et de l’Unité Humaine de Sri Aurobindo et de la Mère. Pour cette raison, c’est un lieu très particulier, différent des autres « éco-villages » et communautés alternatives  du monde visitées par les bénévoles.

Pour réussir son séjour à Auroville comme volontaire il est conseillé de se sentir intéressé ou en résonance avec ses buts de travailler à l’idéal « d’unité humaine », d’être plutôt dans une attitude de service et d’engagement dans les projets de développement.

Auroville est un champ d’expérimentation pour « grandir en conscience ». Cela crée de nouvelles façons de vivre ensemble. Pour s’adapter à cet environnement évolutif les candidats doivent accepter la Charte, avoir l’esprit ouvert et faire preuve d’initiative.Une certaine maturité est nécessaire, ceci explique pourquoi les candidats de moins de 18 ans ne sont pas acceptés.

Auroville est une ville en cours de construction. Elle a émergé d’un territoire presque désertique. Comparé aux sociétés occidentales, le niveau de vie est très basique. Du fait de l’économie générale du projet, les étudiants et volontaires doivent être financièrement autonomes ; certaines fermes peuvent offrir un logement rustique, mais dans la plupart des cas les unités d’hébergement ne peuvent pas offrir « gite et couvert contre du travail » (il est d’ailleurs conseillé d’éviter le terme de « travail », qui du point de vue des autorités indiennes, impliquerait un « employment visa ».

Pour les non-Indiens, seul le visa d’Entrée (X – Entry visa) est admis, car Auroville bénéficie d’un régime de faveur spécifique. Il doit faire l’objet d’une procédure de demande impliquant une lettre de recommandation accordée par la Fondation d’Auroville, d’une démarche d’enregistrement à l’arrivée auprès des services de l’Immigration de Pondichéry (FRRO Foreign Regional Registration Office).

Les facilités d’hébergement sont les guest-houses d’Auroville et les résidence pour jeunes et bénévoles (Mitra Youth Hostal, Maison des Jeunes, International House). Réserver un logement n’est pas facile car ils sont en nombre insuffisant (du fait que nous sommes toujours en train de construire la ville !) surtout durant la saison touristique (décembre à février). Il est conseillé de réserver longtemps à l’avance pour cette période.